dimanche 4 septembre 2011

BABYGRO - Jouet Pouet-Pouet - FRA-FOR Troyes



"LE VÊTEMENT QUI GRANDIT AVEC L'ENFANT"
Années 60
POUET-POUET - FRA FOR TROYES FRANCE - LICENCE USA 


La Marque Babygro aujourd'hui :
La Marque Babygro hier :
Frank Forter, venu de ses ateliers de la rue Brocard à Troyes, se porte acquéreur en 1947 de l'ancienne usine Douine/Touron aux Tauxelles. À partir de 1960, l'usine Fra-For produit un tissu-maille à bouclettes extensible sous la marque Babygro qui provoque une révolution en matière d'emmaillotage des bébés. Ce succès est conforté, de 1971 à 1987, par l'obtention d'une licence Levi's Strauss. L'usine s'agrandit avec construction d'un étage sur l'aile de la rue Étienne Pédron. Mais, délocalisation de l'industrie textile aidant, l'activité cesse en 1999. Les machines sont vendues en 2001. (d'après le CDDP Erreur 404 )
Un projet immobilier sur le site vient d'avorter... emplacement du futur musée de la Bonneterie ?
Grâce à des vêtements intemporels, la marque Babygro traversé les générations et les modes. Malgré une mise en liquidation à la fin des années 90, l'entreprise renaît aujourd'hui de ses cendres et lance une offensive sur le marché de la confection pour enfant.
C'est à Troyes, en 1960 au sein de l'usine centenaire Fra For que Franck Forter, un riche industriel, devient le nouveau gérant de l'usine. Il a racheté un brevet américain qui lui permet de commercialiser les célèbres grenouillères, déjà connues aux USA...
La marque Babygro apparaît alors, elle devient vite célèbre grâce à la grenouillère qui s'agrafe dans le dos. Confortable et conçue dans un tissu élastique qui s'adapte aux mouvements de l'enfant, la grenouillère babygro facilite l'habillage des bébés et devient incontournable pour toutes les mamans, qui se laissent  séduire par son côté pratique. Le slogan  "le vêtement qui grandit avec l'enfant" fait le tour de la France...
Dans les années 90, Babygro connaît un passage à vide et disparaît  du marché pendant quelques années... La marque est touchée de plein fouet par la crise qui frappe le textile.
En 2001, on assiste à une renaissance de la marque, qui réapparaît sur le marché de l'enfance avec une nouvelle identité visuelle... Le groupe textile Norprotex et Royer (chaussure),  rachète la licence Babygro pour tirer profit du capital sympathie dont  elle dispose auprès des Français...
En 2008, Pierre Sokolowski, PDG de Norprotex  confie à l'agence Lonsdale la refonte complète du design : un petit canard jaune sur fond rouge devient le nouvel emblème... Une manière de rester dans cet univers de l'enfance grâce à un symbole fort...
Aujourd'hui, Babygro a élargi son offre en proposant deux collections : une gamme de vêtements simples et intemporels (grenouillère, layettes, chaussures...) et une gamme de vêtements plus inventifs et créatifs...

Article publié par Plurielles.fr, texte de Emilie RABOTTIN, le 13/12/2009


Babygro par FRA-FOR (Franck Forter) à Troyes


Posted by Picasa