mercredi 17 août 2011

BORDIER Constructeur de Machines de Bonneterie - Troyes


Les établissements BORDIER 4, rue Albert-Goudy Troyes
Rue en limite de St-André. Commençant rue Jeanne d'Arc et finissant rue du Pdt Wilson.

Le fondateur, Honoré Bordier, était artisan serrurier à Thuisy près d’Estissac : là, vers 1850, les bonnetiers des environs lui donnaient à réparer leurs métiers de bonneterie. Obligé de réfléchir à leur mécanisme pour leur remise en état, il conçut un métier automatique. Ce fut le succès, et les commandes affluèrent.

Devenu fabricant Honoré Bordier vint s’installer à Troyes, d’abord rue du Paradis, puis en 1860, 4 rue Albert Goudy (siège définitif de l’entreprise). Honoré Bordier perfectionna son métier qui de 2 têtes passa à 8 têtes.

Il s’adjoignit bientôt des ouvriers et fut secondé par son fils Aurore, qui lui succéda en 1878. Celui-ci acheta la Maison boss en 1886, puis la Maison Robert en 1894. Honoré Bordier meurt en 1910, l’entreprise était alors dirigée par son petit-fils, René, aidé de sa mère. Formé à l’Ecole de Bonneterie de Troyes, il avait secondé son père jusqu’à sa mort prématurée, en 1906.

Dès 1910, il se met à transformer les métiers Cotton. Il crée des métiers à tissus élastiques pour la confection de corsets, gaines, etc...

Lui-même associera ses fils, Marcel et Fernand à l’entreprise qui deviendra ainsi S.A.R.L. sous le nom des Etablissements Bordier et Fils.

Les principaux métiers fabriqués sont:

- Les métiers à côtes R.A.B. pour la fabrication des bords-côtes de chaussettes et de sous-vêtements : ils réalisent des bords-côtes ordinaires, à jours ou à dessins Jacquard.
Ils peuvent être de 4 à 24 têtes.

- Les métiers C.B.M. à grande vitesse pour la fabrication des pull-overs “Fuil-fashion” mis au point en:
• 1949 pour la fabrication des bas diminués
• 1953 pour la fabrication des pull-overs.
- des bobinoirs pour bobines cylindro-côniques.

Parallèlement, se poursuit l’entretien du matériel de bonneterie, en particulier la réparation des métiers Cotton.
En 1960, alors que l’entreprise fêtait son centenaire, elle était placée au 3eme rang de la production mondiale en métiers rectilignes à pull-overs.

Les Ets. Bordier ont fermé leurs portes en 1973.
D'après "1589-1989 - 400e anniversaire de Métier à Tricoter Les Constructeurs Aubois" - page 46 & 47 - Musée de la Bonneterie Troyes - Imprimerie Covam, 1989

Posted by Picasa