jeudi 11 décembre 2014

SEDIS, anciennement Bonneterie DELOSTAL - SEMAS - moteurs BIMA - Troyes

 
Usine au 35 rue des Bas-Trévois  et 32 rue Courtalon
Annuaire de 30 000 adresses Paton... en 1950 (courtoisie Martine Demessemacker)
Sur le net, selon les sites consultés on obtient plus ou moins de précisions. Exemple avec DELOSTAL
L'actuelle usine Sedis est la réunion des usines Delostal et Louis Nicot. L'usine Delostal, dont la maison-mère se trouve rue Courtalon, est édifiée en 1919. Elle produit des bas de fil et de soie en maille unie fine. En 1951, elle est acquise par La Semas, filiale du groupe Peugeot. Source : Sauvegarde et Avenir de Troyes

La S.A. Delostal, dont la maison-mère se trouve rue Courtalon, établit vers 1923 une usine de métiers pour bonneterie associée à une usine de bonneterie au 35 rue des bas-Trévois. Cet établissement est racheté par la S.E.M.A.S., filiale du groupe Peugeot, vers 1950, puis par la société S.E.D.I.S. qui intègre aussi les bâtiments voisins de l'ancienne usine de bonneterie L. Nicot. Source : Patrimoine de France

La société Delostal, fondée en 1863, établit de vastes ateliers abritant une fabrique de métiers pour bonneterie, ainsi qu'une usine de bonneterie, sous le Second Empire. Une seconde unité de fabrication et de réparation de métiers est fondée dans la seconde moitié du 19e siècle rue Rothier, à proximité du site de la rue Courtalon. Puis une troisième usine a été édifiée après la première guerre mondiale 35 rue des bas-Trévois. Une société anonyme est créée à cette époque, puis les bâtiments sont exploités par la société Devanlay S.A. à partir des années 60 jusqu'à la fermeture du site de la rue Courtalon vers 1990, transformé en immeuble de logements. Les bâtiments de la rue Rothier ont abrité la bonneterie Guillot S.A. Adresse : 32 rue Courtalon ; 6 rue Rothier
Source : d'après Inventaire général du patrimoine culturel




~~~oOo~~~

La SEDIS dans les anciens bâtiments de Delostal et Nicot

L'actuelle usine Sedis est la réunion des usines Delostal et Louis Nicot. En 1951, elle est acquise par La Semas, filiale du groupe Peugeot.

 
LA SEMAS, Société des établissements métallurgiques Aube-Seine. Cette grosse firme qui installa une usine de moteurs de vélomoteurs dans les locaux d'une fabrique de matériel de bonneterie (DELOSTAL). Elle a embauché séance tenante les 250 ouvriers et ouvrières de l'entreprise défunte. (heureuse époque...) d'après LE MONDE 2-3 janvier 1955

- 1951 : Lancement des cyclomoteurs type BIMA. Achat, équipement et exploitation de l’usine de Troyes pour la fabrication des moteurs de BIMA.

- 1952 : La Société Peugeot-Loire devient Société d’Exploitations Mécaniques Aube et Seine. Son siège est transféré de Saint-Etienne à Troyes.

- 1959 : Arrêt de la Société Semas. L’usine de Troyes est vendue à Sedis.

Peugeot-moteur-du-cyclisme

En savoir plus : documatheque.galet