samedi 30 mai 2015

La Bonneterie de Séréville, une histoire de la maille

Les Établissements de Séréville 1840-1961, 

Un acteur de l'Histoire de la maille française  Bernard de Séréville
Édité par Bureau de Stratégie Conseil En Parayré F-81220 Pradès 29,7X21cm   98 pages Nombreuses illustrations       Prix: 25€
Histoire de la Famille de Séréville par Bernard de Séréville La systématisation de l'art du tricot ne démarre qu'à la fin du seizième siècle en France/Angleterre. Un grand engouement, porté par les nécessités économiques, dans un esprit d'évolution permanente des techniques s'empare alors des français. Le véritable démarrage industriel a lieu à Troyes avec une floraison d'acteurs et plus précisément dans les années 1840 autour de Joseph Jacquin, artisan mécanicien génial. 
La mailleuse et les Jacquin : En 1840, à Troyes, un inventeur génial d'origine jurassienne, Julien-Joseph Jacquin, horloger de son état, trouve   enfin la solution mécanique pour réaliser automatiquement du tricot : "la mailleuse". Cet homme, très actif et turbulent, après avoir déposé des brevets dans des domaines très différents, quitte la France en 1852 pour des raisons politiques. Il a alors déjà développé avec Emmanuel Buxtorf une machine à tricoter circulaire qui permet enfin d'obtenir une production importante et régulièreSéréville Société académique Oise