mardi 2 septembre 2014

Corsets CLAVERIE Romilly-sur-Seine

Série de buvard publicitaires Fables de LA FONTAINE
Claverie
 est une enseigne de corsets et de fabriques créées par Auguste Claverie au xixe siècle. Son principal magasin fondé en 1860 est situé au 234 rue du Faubourg-Saint-Martin à Paris.
Usine à Romilly-sur-Seine
 http://fr.wikipedia.org/wiki/Claverie_(enseigne)
 Auguste Claverie créa entre autres, le corset « le Rêve », construit en un tissu élastique ce qui le rendait très solide et très souple. La taille était prise par une bande de fine toile de lin brochée, appelée batiste, qui formait une ceinture.

Le corset Claverie réalise enfin « l'idéal du corset ».
Que n'a-t-on dit contre le Corset ? Il triomphe aujourd'hui des ostracismes surannés, grâce aux créations de M. A. Claverie le grand spécialiste de l'anatomie féminine. De l'avis de tout le corps médical, il est le premier et le seul à avoir constitué une véritable science du « dessous ».
Le secret de sa perfection précise et méthodique réside tout entier dans sa coupe rigoureusement anatomique, et dans l'art avec lequel il est adapté exactement aux exigences particulières. Le "Corset Claverie", toujours fait sur mesure, est un soutien discret qui s'assouplit aux formes, laisse aux organes toute la liberté qu'ils réclament en se prêtant de bonne grâce à tous les mouvements du corps. C'est une gaine exquise de douceur et de grâce. Elle met en relief les avantages naturels de la femme, tout en donnant à son buste cette correction de lignes, cet équilibre savant permettant à la beauté de s'épanouir librement dans la plénitude de ses charmes. Sur cet ajustement parfait, sur ce miracle d'esthétique, les couturiers pourront jeter toutes les robes qu'il leur plaira, elles s'y déploieront avec d'autant plus de grâce qu'aucun plissement du dessous n'en viendra contrarier la chute harmonieuse. Et, ce qui achève de caractériser et de placer au-dessus de tous le «Corset Claverie», c'est le goût raffiné avec lequel sont assortis les garnitures et les ornements : chaque détail du chatoyant dessous est fleuri d'élégance. C'est la pure merveille du chic le plus parisien, c'est le dernier cri de la grande mode et nos lectrices nous sauront gré d'avoir pu reproduire dans cette page trois des plus heureuses et des plus utiles créations du maître par excellence du corset.
Une visite s'impose à toutes les Dames soucieues de leur Santé et de leur "Beauté : Les vastes Salons de M. Claverie 234, Faubourg Saint-Martin (à l'angle de la rue Lafayette) à Paris viennent de subir des agrandissements considérables et c'est dans un ravissant décor du plus pur Empire que nos lectrices pourront admirer les merveilleux modèles qui garnissent, en l'égayant de leurs nuances aussi variées que riches, et Eden féminin, véritable « Temple du Corset ».
Le magnifique album de corsets (Édition IV°), contenant les toutes dernières créations de la mode actuelle, sera envoyé gracieusement à toutes les lectrices de L'Illustration qui en feront la demande à: M. A. Claverie, corsetier, 234, Faubourg Saint-Martin, Paris.
Extrait de L'Illustration (début du xxe siècle).
CLAVERIE usine à ROMILLY-SUR-SEINE

André Claverie fait construire vers 1895, au 21 rue Paul Vaillant-Couturier, une usine de bonneterie produisant des tissus élastiques destinés à la fabrication de sous-vêtements féminins
Cet établissement est agrandi vers le sud au début du 20e siècle, puis dirigé par la société Boos.
 Il semble avoir fermé ses portes vers 1980 et a laissé la place à un magasin d'usine dans la partie sud ; la partie nord des bâtiments appartient à la municipalité romillonneSource Inventaire Général ; Culture.fr