vendredi 2 mars 2012

Bonneterie Paul PARIS - Troyes

Paul Paris, 8 rue Charles Dutreix Troyes, en-tête facture de 1936
Bonneterie encore active dans les années 1970
TISSUS CORNÉLIE (brodé) 
Technique mise au point en 1865 par Émile Cornély Inventeur français (Strasbourg 1824 - Paris 1913), qui perfectionna la machine à broder inventée par l'ingénieur Bonnaz.

Histoire et mécanisme de la broderie Cornely 
Ce type de broderie est apparu au début du XXème siècle. C'est une technique qui est souvent qualifiée de “semi-mécanique” car la Cornely est une machine qui reste guidée à la main. Elle est d'ailleurs très différente d'une machine à coudre puisqu'elle à un petit crochet à la place de l'aiguille.
Très innovante, la Cornely a révolutionné la broderie en permettant une grande liberté dans la création des motifs et des lettres, sur tous types de fils et de tissus (même la soie, pourtant très légère et fragile). Sur le tissu, les brodeuses peuvent d'ailleurs piquer toutes sortes de matières : des cordelettes, des galons, des paillettes...mais aussi de la ficelle, du satin, de la laine ou des rubans. La haute-couture et le prêt-à-porter de luxe s'en sont rapidement emparés pour créer des vêtements raffinés et élégants en brodant notamment de la dentelle et des tulles. Les plus grands architectes décorateurs ont également adopté la Cornely dans le secteur de la décoration et de l'ameublement.
Broder à la Cornely demande un certain savoir-faire car c'est une broderie hautement qualitative. Sous la machine, une manivelle permet de manipuler plus facilement le tissu pour broder des courbes et des arabesques. La Cornely dispose aussi d'un système d'entraînement universel commandé par une poignée.

d'après mat-drapeau.com